Get Adobe Flash player

SLI

SLI - Introverti sensoriel-logique introverti (irrationnel), IST_ de MBTI.

Jean Gabin, le Maître

Texte: I.Weisband, "Matériaux de travail" (1986); traduction: A.Akimova, 2002 (de site www.socioniko.net/fr/1.1.types/sp.html)

1. Un iceberg dans l'océan. Il est têtu, peu communicatif, presque toujours froid et énigmatique. Ses mouvements sont calmes, précis, exceptionellement économiques. Du côté il semble que le résultat atteint est toujours plus significatif que les efforts appliqués. La ténacité peu voyante et tranquille avec l'achèvement obligatoire de tout ce qui a été entrepris, la responsabilité intérieure de son travail et sa discrétion. Comme un Anglais typique, il n'est pas démonstratif dans son attitude envers le travailcomme il l'est en général dans la manifestation de ses sentiments. D'habitude il peut sembler qu'ils travaillent par-dessus la jambe. Mais au fur et à mesure on commence comprendre que leur manière lente reflète le train de vie général: c'est la combinaison de l'absence des complexes avec le bon fonctionnement de tout.

2. La paresse talentueuse. Ce n'est pas un Don-Quichotte - il ne va pas travailler sans but précis. C'est un inventeur inné mais il ne se dépêche pas de mettre en application ses idées jusqu'à ce qu'il n'y ait pas de conditions pour le remboursement maximal. Il est fier de son savoir ne rien faire de ce qui n'est point utile. Il adore le confort et les commodités. S'il agit avec quelqu'un, il fait tout aimablement et inimportun de la manière que ce soit commode tout d'abord pour lui. Dans le domaine d'espace qui lui est propre tout est fait idéalement pour ses travail et repos. C'est un esthète qui croit complètement à son goût. Il est proprement mis, avec du goût mais pas épatant. La peau est sensible: "princesse sur un petit pois" - c'est à son sujet.

3. La pleinitude réservée émotionnelle. C'est son penchant à cacher ses émotions sous le masque de la froideur et de l'inaccessibilité qui lui donne du lustre fin et même de l'expression (V. Vyssotski, A. Celentano). Il est calme quoi qu'il arrive mais différemment. Il reste innaccessible froidement quand il aime. Il ne se dépêche pas de croire à son dual un peu léger (Tom Sawyer). Il est extrêmement jaloux et méfiant: il a une peur bleue à la pensée que ses émotions puissent être la risée. Dans les situations dangereuses il n'a peur de rien obstinément, s'approche tranquillement de la source du danger. Eperonner son adversaire est son jeu principal; c'est le plus fort qui gagne. La ténacité, l'obstination, le bon droit intérieur et l'intrépidité sont la pose principale de l'acteur Jean Gabin. Plus il est solitaire, plus il est inaccessible.

4. Buts et méthodes. S'il n'y a pas de dual à côté de lui, on peut le prendre pour un paresseux et un bavard. Il parle beaucoup ne faisant rien lui-même, attend quelque chose. Ce qu'il attend réellement, c'est le cri de l'aide. Il ne travaillera pas sans un but précis mais il ne sait pas inventer les buts lui-même. Ce n'est que l'entousiaste ardent Tom Sawyer qui a la petite clé ouvrant le mécanisme précis et sans faute de Gabin. La récompense de Gabin est la joie qu'il donne grâce à son travail. Il juge de la sincérité des désirs par les intonations qui le mobilisent automatiquement. C'est Tom Sawyer qui sait manifester le désir et la joie mieux que tout le monde, Tom Sawyer qui est en plus un maître sachant rechercher les talents et les admirer sincèrement. Et Gabin doit être un chouchou, il ne supporte pas le nivellement. On ne peut l'acheter que par les sentiments sincères exprimés par les yeux et les intonations.

Le Dual (le type complémentaire) de SLI est IEE (extraverti intuitif-éthiquee).

 

Додати коментар