Get Adobe Flash player

SEE

SEE -  sensoriel-éthique extraverti (irrationnel), ESFP de MBTI.

Caesar, le Politicien

Texte: I.Weisband, "Matériaux de travail" (1986); traduction: A.Akimova, 2002 (de site www.socioniko.net/fr/1.1.types/fr.html)

1. La bonté est le pouvoir! Il est fier de son influence aux gens, de leurs amour et estimation, de sa popularité, dirige les gens; il est catégorique et audacieux dans l'érotique mais assez prudent dans ses relations avec le monde objectif, méconfiant par rapport aux nouvelles idées scientifiques et à tout objectif en général. Sa conscience n'est pure que quand il manipule les gens et non pas le monde objectif.

2. L'activité agitante, l'aspiration à l'activité pratique. Non seulement il ne cache pas ses sentiments, au contraire, il en est fier. Il dit son admiration assez facilement si cela répond son for intérieur. Il est toujours pour l'amour physique aussi bien que psychique à valeur requise s'il en a besoin. Même quand le sentiment est passager il sait très bien ce qu'il veut de l'objet de l'amour, il n'est pas disposé à s'adapter mais toujours prêt à dicter. Il est arrogant, optimistique. Il ne perd pas courage devant le travail difficile mais essaie de trouver les solutions sur place.

3. Il consacre beaucoup d'attention à l'esthétique du milieu, de l'ordre. Le plus souvent il a le goût inné, sait bien s'habiller et exige cela de l'entourage. Il est très attentif aux données physiques du partenaire. Il est très initiatif dans toutes ses activités. Cependant il n'a pas le sentiment de mesure de ce qu'il a fait. Il n'est jamais sûr qu'il a fait tout ce qu'il avait pu.

4. Moins de pedanterie - plus de vie! Sa vie est empoisonnée par les exigences de ses proches de réfléchir à son activité, de se conduire raisonnablement. Il ne le supporte pas, une exigence pareille peut le mettre hors de lui, il cesse vraiment de tenir compte de la logique. Il agit sagement et logiquement jusqu'à ce qu'on ne le lui exige pas, qu'on l' "estime " et que le " prend en considération". On ne peut pas discuter avec sa logique. On ne peut l'influencer qu'en opposant à ses buts les autres, encore plus nobles et difficilement atteints.

5. Les lois sont l'invention des lâches. Son initiative et son savoir-faire sont si grands qu'aucune critique, même le grognement de son dual Balzac qui désapprouve presque chaque manifestation de l'activité, ne détraque pas son humeur. Même au contraire, la critique le calme, en lui montrant ce qu'il fait et a déjà beaucoup fait, que son activité est appréciée.

6. Déception. Grâce à ses initiative et exigence il est souvent deçu des objets de ses sentiments. Ceux-ci sont "les autres" ne comprenant pas assez les élans de leur âme. C'est qu'on a besoin d'un homme à qui on pourrait s'adapter sans s'adaptant. S'il n' y a pas de dual à côté, il fait des gamineries pour l'attirer.

Le Dual (le type complémentaire) de SEE est ILI (introverti intuitif-logique).

Додати коментар