Get Adobe Flash player

ESI

ESI -  éthique-sensoriel introverti (rationnel), ISF_ de MBTI.

Theodore Dreiser, le Conservateur

Texte: I.Weisband, "Matériaux de travail" (1986); traduction: A.Akimova, 2002 (de site www.socioniko.net/fr/1.1.types/rf.html)

1. Il jouit facilement de la confiance des gens. Il est poli, a du tact esthétique et sait l'utiliser (Tourguénev, Fitzgerald). Il sait sans fautes qui aime qui, qui n'aime pas qui, qui veut quoi, qui influence qui et pourquoi. C'est un moraliste. Il se caractérise souvent par l'âpreté des appréciations (Machiavelli). Il se rappelle parfaitement le bien et le mal, croit nécessaire rendre la pareille. Il estime beaucoup l'amitié et ne pardonne pas la trahison. En amour avant le mariage il est inconstant car il ne considère pas possible de continuer les relations qui sont déjà épuisées. Il n'aime pas celui qui ne peut pas aimer lui-même. Il règle les relations non seulement par les mots mais plutôt par le ton et le regard expressif. Il ne montre pas les émotions c'est pourquoi il semble froid. Il ne regarde pas son interlocuteur comme si pour ne pas le réduire en cendres. La situation éthique difficile l'inspire.

2. Une barrière emotionelle. D'habitude dans la nouvelle compagnie c'est un homme discret et tranquille. Il observe et écoute pour comprendre s'il est possible de gagner les gens à sa cause, à son idéal des relations interhumaines. Si cela est impossible, il continue à garder le silence ou même il s'en va. Parmi les siens il est actif et bavard. Les siens sont ceux qui ont accepté ses normes éthiques. Il soumet ses émotions aux émotions des autres. Parmi les joyeux il est joyeux, parmi les méchants il est méchant.

3. L'ennemi doit envier. Il ne montrera jamais le colère et la haine, sera sciemment poli et content de lui-même. Ce n'est que son meilleur ami qui peut le voir ébouriffé et n'ayant pas la belle tenue. Il est toujours "boutonné jusqu'au cou", mobilisé dans son for intérieur. Il est toujours très intolérable en ce qui concerne la négligence, le désordre.

4. Les libertés sexuelles ne sont pas pour lui. Il est fidèle à son époux/se non pas pour lui/elle mais pour son respect de lui-même. La seule pensée qu'il y a quelque part un homme qui l' "a eue" est insupportable pour la femme-Dreiser. Il lui est désagréable que quelqu'un fouille dans ses capactiés, possibilités potentielles ou se vante de ses propres capacités se dessinant sur le relief des autres.

5. Il ne vit que "hic et nunc" et n'aime pas attendre. Il préfère les travaux qu'on peut faire vite pour s'emerveiller le résultat. Il lui semble qu'il est toujours en retard, les autres le considèrent très ponctuel. La nécessité de faire quelque chose au délai bien précis l'énerve. Par conséquent, son dual, ayant acheté les billets au théâtre une semaine d'avance, ne le lui dira qu'au dernier jour.

6. Il aime non par le mot, mais par l'action. Cependant il n'est pas porté à inventer ces "actions" lui-même et cède avec plaisir aux désirs du partenaire dans la vie quotidienne. Il peut à n'importe quel temps quitter un travail pour commencer l'autre si son partenaire le veut. Il peut se sacrifier pour servir à la société. Par exemple il peut traîner le fardeau de la vie quotidienne si son partenaire s'occuppe du travail socialement significatif.

Le Dual (le type complémentaire) de ESI est LIE (extraverti logique-intuitif).

Додати коментар