Get Adobe Flash player

IEI

IEI -  intuitif-éthique introverti (irrationnel), INF_ de MBTI

Yessénine ou Bradbury, le Lyricien

Texte: I.Weisband, "Matériaux de travail" (1986); traduction: A.Akimova, 2002 (de site www.socioniko.net/fr/1.1.types/te.html)

1. Un romantique un peu rêveur, un homme plutôt de réflexions que d'action. Un individualiste. Le présent l'intéresse très peu en général, il s'inspire des perspectives de belles villes qui seraient construites un jour. Il est assez émotionnel, comprend bien les émotions de l'autrui et ne cache pas les siennes. Cependant son caractère affectif est toujours incomplet, a des éléments bien exprimés de l'observation attendante. Les émotions sont exprimées quand il le considère comme nécessaire et non quand " le calice est débordé ". La manière d'aborder les émotions est très créative; par exemple, il peut considérer le colère comme sentiment éthique mais la réserve pour lui est non-éthique.

2. Il s'amourache facilement. Il se distingue de la masse par la force, l'effort constant vers le but, l'intellecte. Il est certain que cette force cède à son expansion émotionnelle. Il est extrêmement tolérable par rapport aux gens, les comprend bien et essaie de pardonner leurs faiblesses.

3. Le sourire de Thoutankhomon. Dans les situations extrêmes son arme est le savoir de montrer son attitude envers ce qui se passe, de faire voir ses côtés ridicules, d'ou le sens de l'humour (J. K. Jerome) et un sourire transparent très typique dans les moments difficiles. Le sourire est chalereux, réchauffant et excitant. Le plus souvent, le sourire est un symbole de l'inquiétude. C'est grâce à son sourire inquiet que Gagarine est devenu le premier cosmonaute. Ce sourire est destiné à remonter le moral, à mettre en émoi le partenaire.

4. Elégant. Il a l'air d'être équilibré et d'avoir de la tenue. Les yeux sont largement ouverts, il ne plisse presque jamais les paupières. Les sourcils sont d'habitude en arc, n'ont pas tendance de se baisser. Son élégance est quotidienne, non pas celle des fêtes. On le voit très rarement dans la pose non élégante, ses intonations sont recherchées. Il se caractérise par le rythme et la plasticité des mouvements. D'ou les deux choses sont encore plus étonnantes : il ne fait presque pas attention à l'élégance des autres (son dual - Joukov - n'est pas sciemment démonstratif) ; dans son appartement règne le chaos, les gens aussi bien que les choses qui s'y trouvent, doivent trouver leur place eux-mêmes ou quelqu'un doit la leur montrer.

5. Un combattant pour l'abolition du servitude émotionnelle des gens. Il se sent responsable pour l'humeur de ses proches, leur tonus de vie. Il se sert de son sens d'humour pour secouer les gens. Dans la compagnie il regarde les autres non pas pour apprécier comment ils sont habillés mais pour voir comment chacun se sent ici. (C'est ce qu'il faut raconter aux autres). En fait, il rêve d'ajouter de l'harmonie dans la société. L'histoire est pour lui l'histoire de l'art. Son goût pour le beau est nettement exprimé : les vers, la peinture, les bibelots. Il essaie d'être lui-même raffiné. Il adore être en rapports avec les peintres et poètes, la bohème, bref, avec tous les gens exotiques.

Le Dual (le type complémentaire) de IEI est SLE (extraverti sensoriel-logique).

Додати коментар